C’est un événement inédit aux Etats-Unis: un rabbin orthodoxe, Yehiel Kalish vient d’être nommé membre de l’Assemblée générale de l’Illinois pour le parti démocrate. Il est le nouveau délégué du 16e district de cet Etat qui comprend les communautés de Skokie et Lincolnwood à la limite nord de Chicago ainsi qu’un quartier dans l’ouest de la ville.

Il remplace à ce poste le député Lou Lang, leader de la majorité démocrate, qui y siège depuis 32 ans. Lang, qui vient d’accepter un partenariat dans un cabinet de lobbying privé, a annoncé sa démission juste après sa réélection. Le rabbin Kalish, dont la candidature a été présentée par les représentants démocrates du district habilités à choisir le successeur de Lang, a obtenu l’unanimité des suffrages.

Yehiel Kalish, 43 ans, père de six enfants, est actif, depuis longtemps, au sein de l’Agoudat Israël des Etats-Unis. Depuis 2002, il dirige le bureau de l’association juive orthodoxe de Chicago et à ce titre, a favorisé l’extension du mouvement dans d’autres Etats américains. En 2010, il a été promu au poste de vice-président pour le développement et les relations de l’Agoudat Israël en Amérique.

Né à Philadelphie, il a grandi dans la ville de Cincinnati. Son installation à Chicago date de 1989 lorsqu’il s’est inscrit au Hebrew Theological College de Skokie où il a obtenu son diplôme de rabbin.

Sur le plan professionnel, il est le directeur général du groupe S4, un cabinet de conseil spécialisé dans le développement et l’élaboration de stratégies pour les entreprises privées. Tout en exerçant ses activités au sein de sa compagnie, il fait également partie du conseil d’administration de l’Agoudat Israël des USA.

Le rabbin Kalish a confié à Hamodia en anglais : « Je suis très heureux d’ouvrir ce nouveau chapitre et d’agir comme je le peux avec la Siyata dishemaya (l’aide de D.) pour procurer du bien-être à la population de l’Etat de l’Illinois ».

Le rabbin Kalish a prévu de partir cette semaine en Israël pour recevoir la bénédiction et les conseils de plusieurs grands rabbanim avant d’assumer ses nouvelles responsabilités.

Claire Dana-Picard