Un observateur étranger en mission à Hévron a été filmé alors qu’il crevait les pneus de la voiture d’un habitant du quartier juif de la ville. C’est grâce aux images prises par une caméra de vidéosurveillance que les faits ont été avérés.

Le résident juif a porté plainte l’an dernier pour cette affaire, indiquant que ses pneus avaient été tailladés à plusieurs reprises. Mais l’enquête menée par la police n’a donné aucun résultat. Toutefois, à un certain stade des investigations, les policiers ont décidé de vérifier les enregistrements des caméras de surveillance de la maison d’un voisin arabe.

Sur les images qui ont été prises, ils ont alors pu déceler la présence d’un homme tournant autour du véhicule et se baissant ensuite pour commettre vraisemblablement, avec une autre observatrice, son acte de vandalisme. On voit également ces deux personnes vérifier qu’aucune voiture ni aucune personne ne passent à ce moment-là.

La police de Hévron a cherché à identifier l’individu mais au cours de l’enquête, le responsable des observateurs étrangers a pris l’engagement de le retrouver lui-même et d’apporter sa réponse dans le courant de la semaine. Pendant cette période, le suspect qu’on aperçoit dans le film a eu le temps de quitter Israël.

L’avocat du résident juif, Itamar Ben Gvir, a indiqué lundi soir que son client comptait entamer des poursuites contre les observateurs étrangers et contre le ministère des Affaires étrangères ‘qui prolongeait régulièrement la présence des observateurs étrangers’.

Cet incident a pris de l’ampleur lorsque le Premier ministre Binyamin Netanyahou a ordonné la convocation du commandant de cette force internationale à Hévron afin qu’il apporte des éclaircissements au ministère des Affaires étrangères.

Claire Dana-Picard