Des gardes-frontières israéliens postés près de la Maarat Hamah’péla, à Hévron, ont sauvé la vie d’un nourrisson palestinien de neuf mois.

Alors qu’ils montaient la garde dans le secteur, ils ont entendu les hurlements d’un bébé provenant d’une des maisons situées à proximité du Caveau des Patriarches. Ils sont immédiatement intervenus et ont trouvé un petit garçon inconscient, dont le visage était devenu bleu, entouré par sa famille éplorée.

Les soldats ont, sans tarder, procédé à la réanimation de l’enfant, en attendant l’arrivée d’une équipe médicale qui avait été tout de suite alertée.  Finalement, grâce aux soins qui lui ont été prodigués sur place, le nourrisson est revenu à lui et a repris une respiration normale. Il a ensuite été transporté à l’hôpital pour la poursuite du traitement.

Le commandement de la police des frontières a fait l’éloge de ses hommes, saluant leur action ‘rapide et professionnelle’. Et de souligner : « Ce n’est pas la première fois que des gardes-frontières procurent des soins médicaux dans la zone où ils opèrent et c’est conforme aux valeurs qui leur sont inculquées, les valeurs de la vie humaine et d’aide au prochain ». Il a ensuite souligné que ses hommes agissaient partout, sans faire de distinction, pour assurer la sécurité et le bien-être des diverses populations.

Claire Dana-Picard