Comme toujours, à l’approche du Youd Teth (19) Kislev, grande fête Habad traditionnelle, une immense foire du Livre intitulée ‘Hassidout Week’ se tient dans les salons du Binyanei Haouma, le Palais de la Nation, à Jérusalem.

Cette date marque la libération du fondateur du mouvement Loubavitch, le Rav Chnéour Zalman de Liadi, des geôles du Tsar russe. Le Rav Chnéour Zalman était le premier d’une longue dynastie de rabbins qui ont dirigé le mouvement Loubavitch jusqu’à la disparition en 1994, à l’âge de 92 ans, du dernier Rabbi, Rav Menahem Mendel Schneerson zts’l, gendre du Rabbi précédent, Rav Yossef Itshak Schneerson zts’l.

Cette année, les organisateurs attendent près de 60 000 personnes. A cette occasion, des milliers d’ouvrages à prix réduits seront présentés au public, émanant du monde de la philosophie hassidique, depuis le Baal Chem Tov jusqu’aux autres auteurs géniaux qui se sont distingués au cours des générations qui ont suivi.

De façon assez exceptionnelle se côtoieront des Juifs de toutes tendances, qu’ils soient sionistes-religieux ou orthodoxes, Hassidim ou Lituaniens, portant sur la tête un Shtreimel, un Borsalino ou tout simplement une Kippa noire ou tricotée. L’événement attire également un public éloigné de ses racines, qui fait ses premiers pas dans le monde du judaïsme avec une grande soif d’apprendre qui sera certainement satisfaite.

Sur 2 500 mètres carrés, cette littérature essentiellement hassidique mais aussi simplement juive sera destinée aux hommes, aux femmes, aux jeunes et aux enfants. Il y aura également des CD réalisés par des artistes juifs dont certains sont des Hassidim.

Environ 400 tonnes de livres sont arrivés jeudi matin dans une quarantaine de camions et ont été transportés sur les lieux de l’exposition. Cette Foire du Livre débutera dimanche et se poursuivra jusqu’au jeudi 7 décembre (du 15 au 19 Kislev). Le dimanche et le lundi seront réservés aux femmes, le mardi aux hommes et aux femmes dans des salles séparées, et le mercredi et le jeudi à la clientèle masculine.

Claire Dana-Picard