La Hassidout Gour est en deuil: un jeune homme de 19 ans, Haïm Dov Alter, a été tué dans un accident de la route qui s’est produit vendredi matin sur la route 4, au carrefour de Morasha.

La voiture à bord de laquelle il se trouvait s’est renversée et six autres personnes ont été blessées dont un jeune qui a été gravement atteint. Les passagers, tous âgés d’une vingtaine d’années, venaient de prier sur la tombe de Rabbi Shimon Bar Yoh’aï à Meron et rentraient chez eux dans le centre du pays.

Haïm Dov Alter z’l, qui était l’arrière-petit-fils de l’Admour précédent, a été enterré vendredi en début d’après-midi. Le cortège a pris son départ devant la maison de ses parents, à Bné Brak, entouré de centaines d’habitants de la ville qui avaient tous les larmes aux yeux.

L’un d’entre eux a confié sa tristesse au site ‘Kikar Hashabat’, disant : « Haïm était un garçon qui respirait la joie de vivre et souriait à tout le monde ».

Les oraisons ont débuté avec un discours du père du jeune homme, Rav Yaakov Yossef Alter, qui a déclaré en pleurs: “Ton nom symbolise ce que tu étais : tu as introduit la joie de vivre à la maison. Toute ta vie n’a été que joie et élévation. Nous avons vu combien tu t’investissais pour améliorer tes qualités de cœur (Midot) ».

Ensuite, le Rav Meir Flexer, Mashguiah de la Yeshiva ‘H’idoushei Harim’, a fait l’éloge du défunt. Le convoi a ensuite pris la route de Jérusalem où il devait être rejoint par le Rabbi de Gour. Le jeune Haïm Dov a été inhumé au cimetière du Har Hamenouh’ot. Yehi Zih’ro Barouh’.

Claire Dana-Picard