La crise du célibat touche apparemment tous les secteurs de la population juive. Pour tenter d’y remédier, plusieurs cours hassidiques ont peut-être une solution …

Il s’agirait de motiver davantage les marieurs qui ne parviennent pas, bien souvent, à trouver l’âme sœur pour un certain nombre de jeunes gens qui ont largement atteint l’âge de convoler en justes noces. Pour cela, les communautés hassidiques de Belz, de Skver et de Boyan, proposent des sommes importantes aux chadh’anim pour chaque mariage qu’ils auront réussi à réaliser.

L’Admour de Boyan a réuni en début de semaine les marieurs de sa communauté pour leur demander de déployer des efforts supplémentaires pour favoriser le mariage de jeunes gens et de jeunes filles qui n’ont pas encore trouvé un conjoint.

Pour les encourager, il s’est engagé à verser 4 000 dollars à tout Chadh’an réussissant à marier un jeune homme ou une jeune fille de plus de 23 ans.

Une initiative semblable a été prise il y a quelques semaines par la Hassidout de Belz. Son centre avait alors annoncé que ‘sur les directives de l’Admour, 1 000 dollars seraient octroyés à tout Chadh’an parvenant à marier un jeune homme ou une jeune fille de plus de 20 ans dans les six prochains mois’.

Le même processus a été engagé au sein de la Hassidout de Skver aux Etats-Unis qui a elle aussi, tout dernièrement, promis aux marieurs jusqu’à 3 000 dollars s’ils réussissaient dans leur mission.

Claire Dana-Picard