Le peuple juif s’est toujours distingué par sa recherche de pureté : en témoignent les nombreux bains rituels très anciens qu’on retrouve, attestant d’un souci de purification constant.

Cette fois, plusieurs sites d’informations français relatent la découverte de vestiges pouvant être ceux d’un ancien Mikveh dans la cave d’une maison inhabitée du quartier juif médiéval du village de Saint-Paul-Trois-Châteaux, dans la Drôme.

Les lieux, difficiles d’accès, où étaient entreposés encore récemment des bouteilles de vin vides et des blocs de pierre, ont été évacués et nettoyés pour permettre à une équipe de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) de mener ses investigations et de déterminer s’’il s’agit réellement d’un bain rituel.

D’après les médias français, les résultats récents de l’étude menée sur place devraient être communiqués par l’Inrap au Musée d’art et d’histoire du judaïsme de Paris. Les chercheurs poursuivront ensuite leurs recherches jusqu’à mi-décembre à Saint-Paul-Trois-Châteaux.

Sur le site Internet du village de Saint-Paul-Trois-Châteaux, il est indiqué qu’une communauté juive y vivait entre le 12e et le 15e siècle. Divers documents en attestent la présence et la rue Juiverie témoigne de l’existence d’un quartier réservé aux Juifs au Moyen-âge. Il est également question de la découverte d’une arche sainte provenant d’une synagogue importante datant du 15e siècle. D’après les auteurs de l’article, ce vestige serait unique en France, voire même en Europe.

Claire Dana-Picard