Un film montrant le rabbi de Sadigura et son épouse au moment de leur arrivée en Israël en Adar 5699 (1939) a été mis en ligne récemment par les Archives nationales d’Israël. Il s’agit d’un document unique.

L’admour, rabbi Mordehaï Shalom Friedman, était le 4e de la lignée rabbinique de cette Hassidout. Il s’était fiancé à l’âge de 12 ans et marié à 16 ans. Son épouse venait également d’une famille illustre.

Lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté, le rabbi a fui à Vienne et après la fin des hostilités, il a été très actif au sein de l’Agoudath Israël et a été nommé, à l’âge de 26 ans, membre du comité exécutif mondial de l’organisation orthodoxe et président du Keren Hatora.

Il avait également pris l’habitude de se déplacer en Galicie et en Pologne pour rendre visite à ses disciples. Il allait surtout dans le centre de la Galicie où se sont concentrés de nombreux hassidim de Sadigura et où il avait fondé des Yeshivot. Sa maison de Vienne est devenue l’un des centres de l’Agoudath Israël.

C’est en 5685 que le Rabbi Mordehaï Shalom Friedman a commencé à envoyer ses hassidim en Eretz Israël. En 5693, il a lui-même effectué une visite dans le pays et s’est rendu dans des villages et des Kibboutzim. A son retour en Galicie, il a envoyé un nouveau groupe en Israël et ils se sont installés à Netanya.

En 5694, il s’est installé avec sa cour à Przemysl (Pashmishel) en Pologne. Au cours de la troisième assemblée générale en 5697, il faisait partie de ceux qui prônaient le soutien de l’Agoudath Israël à un Etat juif.

Et donc, en 5699, il a fait ce nouveau voyage en Eretz Israël et a établi son domicile à Tel Aviv. Il a réussi par ailleurs à sauver les membres de sa famille des griffes nazies en les faisant monter à temps. Le rabbi est décédé à Tel Aviv en 1979.

Claire Dana-Picard