Le Rav Ze’ev Dov Slonim, rabbin du centre-ville de Jérusalem et membre du tribunal rabbinique H’abad d’Israël, est décédé en début de semaine à l’âge de 83 ans.

Le Rav Slonim z’l est né à Jérusalem en Tamouz 5694 (1934) dans une famille H’abad, quelques années à peine après le terrible massacre perpétré (en 1929) par des Arabes contre les Juifs de Hévron où sa famille jouissait d’une grande considération auprès de la communauté juive.

Il a été nommé d’après son grand-père, Rav Ze’ev Dov Slonim z’l, rabbin de la communauté H’abad de Hévron. Son père était l’administrateur de la synagogue H’abad de Méa Shearim et membre de la direction de la H’evra Kadisha ‘H’assidim’ de Jérusalem.

Dans sa jeunesse, le Rav Slonim a étudié à la Yeshivat Torat Emet puis à celle de Mir chez le Rav Yehezkel Lewinstein. Après son mariage en 5730 avec Gitel Leah Feldman z’l, il a été nommé rabbin des quartiers du centre-ville de Jérusalem. Il a assumé ce poste pendant cinq décennies.

Après le décès de son père, en 5741, il a fait imprimer un livre appelé H’itat, comprenant le Houmash (cinq livres de la Tora), les Tehilim et le Tanya, à l’usage très pratique pour les Hassidei H’abad. Des milliers d’exemplaires de ce fascicule ont été placés dans des tanks et autres véhicules de Tsahal.

Le Rav Slonim a perdu son épouse en 2014. Le couple laisse une belle descendance. Ses enfants sont tous devenus émissaires H’abad, essentiellement en Israël.

Les obsèques du Rav Ze’ev Dov Slonim se sont déroulées lundi après-midi à 14 heures dans la capitale. Le cortège a pris son départ devant son domicile et est passé devant la synagogue de ‘Nah’alat Shiva’ et celle de H’abad à Méa Shéarim avant de se diriger vers le carré H’abad du cimetière du Mont des Oliviers, Har Hazeitim où il a été inhumé. Yehi Zih’ro Barouh’.

Claire Dana-Picard