Le rabbin Moshé Aryeh Bamberger, chef de la communauté Adath Yechouroun depuis une trentaine d’années, est décédé ce mardi à Metz à l’âge de 70 ans. Il avait été victime, en décembre dernier, d’une attaque cérébrale.

Dans le communiqué publié sur le site de la communauté juive messine, il est indiqué ce qui suit : « Le Rav Bamberger a été une lumière du peuple juif. Grâce à sa vie et à ses efforts, la synagogue Adath Yechouroun, le Collel, la vie juive et l’enseignement de la Tora se sont maintenus dans la capitale de la région Lorraine ».
 
Le Rav Bamberger dirigeait également la Yechiva Chaagat Aryeh, et il était Av Bet Din de la communauté juive de Metz et membre de la Conférence des rabbins européens. Avec son épouse Miquette, fille du rav Guershon Cahen z’l, directeur de la Yechiva d’Aix-les- Bains, il a eu onze enfants.
 
Le Rav Bamberger était aussi connu pour ses activités au sein de la cacherout : son label était reconnu par la majorité des Juifs orthodoxes d’Europe.
 
Un dernier hommage lui a été rendu mardi soir à Metz en présence de nombreuses personnalités religieuses telles que le Rav Schlesinger de Strasbourg, et le Rav Rebibo, rabbin de Thionville, et d’une assistance nombreuse. Le Rav Michael Szmerla, Dayan de Strasbourg, a prononcé un des hespedim. 

Son cercueil a ensuite être transporté en avion en Israël : ses obsèques auront lieu mercredi soir à 21h45 à Bné Brak (synagogue Ledermann, rue Rachbam).  
 
Yehi Zih’ro Barouh’.
 
Claire Dana-Picard