Le Shabbat organisé chaque année à Kiriat Arba-Hévron pour marquer la lecture du passage de la Tora relatant l’achat par Avraham du Caveau des Patriarches, Maarat Hamahpéla, attire chaque année de nouveaux visiteurs qui tiennent à vivre sur place des moments intenses qui ont été déterminants pour l’avenir du peuple juif.

Des visites ont été planifiées dans tout le quartier juif et les fidèles sont venus par milliers suivre les prières à la Maarat Hamahpela. Pour certains, ce pèlerinage est essentiel à leur épanouissement et ils n’y renonceraient pour rien au monde.

Ils étaient cette fois près de 35 000 Juifs dans la cité des Patriarches ou dans la ville adjacente de Kiriat Arba, logés parfois de façon précaire ou invités dans des familles qui ont accueilli chaleureusement de nombreux hôtes à leur table de Chabbat.

Les rues étaient pleines de monde et les gazons couverts de tentes improvisées et de caravanes.

En outre, plus de 3 000 personnes ont été conviées aux repas offerts par Habad sous un immense chapiteau.

On pouvait voir, dans la foule, quelques personnalités connues qui ont tenu à partager l’expérience de cette journée. Il y avait notamment plusieurs ministres, Guila Gamliel (Egalité sociale) et Zeev Elkin (Environnement, Jérusalem et Patrimoine), du Likoud, Ouri Ariel (Agriculture), du parti Habayit Hayehoudi, et le vice-ministre de la Défense, le Rav Eli Ben Dahan (Habayit Hayehoudi). Etaient présents également des députés, des rabbins, et des invités de marque d’Israël et de diaspora.

Comme toujours, l’armée était extrêmement vigilante. Avec l’aide de la police et des services de sécurité, elle a déployé des effectifs très importants dans toute la ville pour encadrer les fidèles et accompagner ceux qui descendaient en groupe vers la Maara tout au long de la journée.

A l’issue de ce Chabbat, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a tenu à adresser un message cordial à tous les participants, leur disant : « Je salue les milliers de personnes qui sont venues à Hévron en l’honneur du Chabbat Hayé Sara… Hévron est l’expression concrète du potentiel du ‘Am Hanetsah’ qui ne craint pas le long chemin qu’il doit suivre pour surmonter les difficultés et les obstacles avant de pouvoir ‘rentrer à la maison’ ».

Claire Dana-Picard