Le capitaine américain Elgen Long, 91 ans, ancien pilote de ligne, faisait partie de l’équipage des avions de l’Alaska Airlines qui ont transporté secrètement, entre les années 1948 et 1950, 47 000 Juifs du Yémen en Israël, dans le cadre de l’opération ‘Al Kanefei Nesharim’ (sur les ailes des aigles).

Elgen Long a effectué douze vols pour faire monter les Juifs du Yémen. Par le passé, il a raconté aux médias : « Comme ils étaient en danger de mort, nous avons volé sans interruption, même pendant Shabbat. Tout était secret et rien n’a filtré dans les journaux ou à la radio. Tout simplement, nous avons survolé la Mer Rouge, afin que personne ne puisse nous voir. Nous prenions ensuite la direction du Golfe d’Akaba et nous nous maintenions en son centre. Arrivés à Beersheva, nous pouvions enfin prendre la route pour Tel Aviv ».

Une cérémonie a été organisée en son honneur à New York en septembre dernier par l’ONG pro-israélienne StandWithUS. La compagnie Alaska Airlines a également été remerciée et récompensée ‘pour les risques encourus par ses pilotes au cours de cette opération’.

Ce dimanche, Elgen Long était l’invité du président de l’Etat Ruby Rivlin en sa résidence de Jérusalem. Au cours de la réception, Rivlin a remis à son hôte une médaille pour ‘saluer l’action qu’il a réalisée pour sauver les Juifs yéménites dans les années 50’. Près de 3 000 Juifs d’autres pays, fuyant les violences antisémites, ont également bénéficié de ces transports aériens à cette époque.

Dans son discours, Rivlin a notamment déclaré que ‘c’était pour lui un grand honneur d’accueillir Elgen Long chez lui’. Il a ajouté : « Vous avez été associé au miracle de la montée des Juifs du Yémen. Des dizaines de milliers d’entre eux vous considéraient comme un ‘ange’ qui les a transportés sur ses ailes en Eretz Israël ». Il a ensuite souligné : « Nous n’oublierons pas non plus les autres membres de l’équipage de l’Alaska Airlines qui ont eux aussi pris part à l’opération ».

Elgen Long, encore alerte malgré son âge, a tenu lui aussi à prendre la parole pour dire : « Lorsque je raconte l’opération que nous avons menée et les vols aller-retour que nous avons assurés afin de faire venir ‘encore et encore’ des Juifs du Yémen en Israël, je ne pense pas seulement à ceux que nous avons sauvés. Je pense aussi aux générations suivantes qui ont pu bâtir leur vie en Israël. Je suis fier de la part que j’ai prise dans cette opération ». Il a ensuite remercié le président pour son accueil chaleureux en sa résidence.

Claire Dana-Picard