L’ancienne présidente du Conseil central des Juifs d’Allemagne Charlotte Knobloch estime que l’antisémitisme est ‘profondément ancré au sein de la société allemande’.

Elle a fait part de son inquiétude dans une interview accordée vendredi dernier au journal Heilbronner Stimme. Mme Knobloch, qui est aujourd’hui la présidente de la communauté juive de Munich, a ajouté que ‘la vie juive ne pouvait s’exercer en public que sous protection policière et avec de sérieuses mesures de sécurité préventives’.

Charlotte Knobloch, qui a également joué un rôle clé dans la présentation d’un projet de loi anti-BDS en décembre dernier, a décrit au cours de son entretien un ‘climat quotidien d’antisémitisme agressif’.

Soulignant que les violences antisémites étaient devenues chose courante au sein de la société allemande, elle a appelé le gouvernement de son pays à créer un commissariat à l’antisémitisme, précisant que ‘l’antisémitisme s’était renforcé à droite comme à gauche ainsi que dans la communauté musulmane’.

Claire Dana-Picard